Back to Site
0 items » view cart

THE DELANO ORCHESTRA - "NIBTU" (CD)

THE DELANO ORCHESTRA - "NIBTU" (CD)

12.00

Cinéma, expérience, fiction, littérature ? Une photo intimement lynchéene de Julien Magre illustre le sixième album de The Delano Orchestra dont le mystère du titre (NIBTU) s’inscrit sur une multiplicité de territoires explorés. S’ouvrant sur un voyage musical en Jordanie (Amman) inspiré par une série de photographies du jeune collectif NNIPAS, le disque se poursuit sur un titre fleuve, tout en tension (Trouble) un hymne à la vie et l’amour – et leurs grandes épreuves. Il s’en suit une naissance, une joie, une effusion pure, la pétillante Paloma. Et puis, pendant un temps, comme le climat ou la vie le veut, nous resterons à la maison en attendant que cesse la neige ou la pluie car ne «rien ne nous plaît plus que nous- même par ce temps d’arrière saison» (le titre électro-new-wave Nothing, inspiré d’un poème de Francis Carco). On se réveille ensuite dans un boui-boui vietnamien dans les 70’, au son d’un magnifique slow cheesy, entre Aphrodite’s Child et Baxter Dury, les amoureux dansent sur le titre Museum sous le feu de projecteurs multicolores et d’une boule à facette. Avec Olga, il est question de la perte d’un être cher, l’une des six sœurs (dont le visage figure dans le clip de Jean-Louis Murat J’ai fréquenté la beauté) et de la disparition d’un témoignage. En temps de crise, de dispute ou de doute, Believe réconcilie et porte définitivement la confiance et l’amour devant tout. L’album se termine sur Requiem, une veillée funèbre pour apaiser les endeuillés. En toile de fond, ces chansons ou musiques ont été conçues comme une adaptation des scènes de la tétralogie Marie Madeleine Marguerite de Montalte, cycle romanesque amoureux de l’écrivain belge Jean-Philippe Toussaint. La collaboration avec l’auteur a donné lieu à la création scénique M.M.M.M.

  • Image of THE DELANO ORCHESTRA - "NIBTU" (CD)
  • Image of THE DELANO ORCHESTRA - "NIBTU" (CD)
Online Store by Big Cartel